Source: Economic Community of West African States (ECOWAS) |

La Communauté Économique Des États De l’Afrique De l’Ouest (CEDEAO) Soutient Le Nigeria Avec Une Aide Humanitaire De 1,9 Million De Dollars Pour La Stabilisation Et La Réponse Aux Inondations

La Professeur SARR a remis à la Croix-Rouge nigériane un chèque de 906 205 US dollars, dont l’objectif est d’atteindre 3 500 ménages

ABUJA, Nigeria, 16 juin 2024/APO Group/ --

C’était au cours d’une brève cérémonie qui s’est tenue ce jeudi 13 juin 2024 à Abuja que le Ministère fédéral des affaires humanitaires et de la lutte contre la pauvreté du Nigéria a remis des chèques d’un montant total de près de 2 millions de dollars au Programme alimentaire mondial et à la Société de la Croix-Rouge du Nigeria. Le financement a été mis à disposition par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui a demandé au ministère de coordonner le projet.

Lors de la réunion de lancement de son programme d’assistance aux inondations, à laquelle ont participé le Ministère en charge des affaires humanitaires et celui des Affaires Etrangères du Nigéria et le Programme Alimentaire Mondial, la Professeur Fatou SOW SARR, Commissaire de la CEDEAO en charge du développement humain et des affaires sociales, , a remis les deux chèques aux représentants du ministère fédéral, qui les ont ensuite remis respectivement à la Croix-Rouge et au Programme Alimentaire Mondial.

La Professeur SARR a remis à la Croix-Rouge nigériane un chèque de 906 205 US dollars, dont l’objectif est d’atteindre 3 500 ménages dans les États d’Adamawa, d’Anambra, d’Oyo, de Kebbi, de Kogi et de Rivers au Nigeria. Elle creusera également 12 puits pour garantir l’accès à l’eau potable, réduisant ainsi le risque de maladies d’origine hydrique dans les communautés sélectionnées.  Selon le directeur de la gestion des catastrophes de la Croix-Rouge nigériane, M. Benson AGBRO, « cet accord illustre notre engagement commun en faveur des principes humanitaires et du bien-être de nos citoyens. Il témoigne de ce que nous pouvons accomplir grâce à la collaboration et à la solidarité. Ensemble, nous ne nous contentons pas de répondre à une catastrophe, nous jetons les bases d’un avenir plus résilient et plus prospère pour notre nation« .

La professeur SARR a ensuite été assistée par des représentants des ministères des affaires humanitaires et des affaires étrangères pour remettre un chèque d’un million de dollars au directeur national adjoint du Programme alimentaire mondial, M. Guy ADOUA. Selon les propres termes de M. Adoua : « Ce partenariat continuera à fournir un soutien essentiel en matière d’alimentation, de nutrition et de renforcement de la résilience aux communautés des États de Katsina et de Sokoto et à renforcer les institutions et les programmes du gouvernement de l’État en vue d’une plus grande durabilité.

La CEDEAO et le gouvernement du Nigeria ont une fois de plus démontré leur engagement inébranlable pour le bien-être des populations avec une contribution généreuse. Ensemble, nous créons des solutions durables qui assureront la sécurité alimentaire et la résilience à long terme dans la région ».

Le projet mis en œuvre par le PAM fournira une aide alimentaire et nutritionnelle à plus de 14 000 personnes sur une période de six mois. Il fournira également un soutien aux moyens de subsistance et un soutien psychosocial afin de promouvoir la cohésion sociale et la paix.

Dans son discours d’ouverture, la commissaire de la CEDEAO chargée du développement humain et des affaires sociales, Mme Fatou SARR, a déclaré : « La CEDEAO a réaffirmé son engagement à alléger les souffrances des personnes touchées par les crises humanitaires. La Commission de la CEDEAO est prête à fournir une assistance financière, y compris 906 205 dollars pour l’aide aux victimes des inondations au Nigeria à partir de 2022 et 1 000 000 dollars pour soutenir les victimes de la violence au Nigeria en 2023. Ces fonds visent à aider à stabiliser les individus touchés. »

Abel ENITAN, secrétaire permanent du ministère des affaires humanitaires, a déclaré que le projet arrivait à point nommé : « Il suffit de dire que la persistance de nos efforts de secours, en particulier dans la lutte contre la faim, la malnutrition et la pénurie d’articles non alimentaires essentiels, souligne l’importance de ces projets, soutenus par la Commission de la CEDEAO». Il s’agit d’un soutien substantiel aux efforts en cours du gouvernement fédéral du Nigeria, qui intervient à un moment où le financement de l’aide humanitaire est en baisse au niveau mondial.

Distribué par APO Group pour Economic Community of West African States (ECOWAS).