Médecins sans frontières (MSF)
  • Contenu multimédia

  • Images (2)
    • Vue aérienne du centre de santé de Niono au Mali. © Mohamed Dayfour Diawara
    • Des chirurgiens se préparent à opérer une jeune fille de neuf ans blessée par balle. 2024. © Mohamed Dayfour Diawara
  • Tout (2)
Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Mali : face aux violences, les besoins en soins chirurgicaux augmentent à Niono

En réponse à une recrudescence des violences ces derniers mois, les équipes de Médecins Sans Frontières ont récemment ouvert un service de chirurgie dans l’hôpital de la ville

Depuis plusieurs années, dans le centre du Mali, la ville de Niono et les communes aux alentours sont au cœur d'un conflit armé. En réponse à une recrudescence des violences ces derniers mois, les équipes de Médecins Sans Frontières ont récemment ouvert un service de chirurgie dans l’hôpital de la ville.…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Darfour : « Il y a des tireurs embusqués dans les rues et les bombardements sont intenses »

Les équipes MSF ont reçu 454 blessés à l’hôpital Sud, dont 56 ont succombé à leurs blessures

D’intenses combats opposent les Forces de soutien rapide (RSF) et leurs alliés aux Forces armées soudanaises (SAF) à El Fasher, la capitale du Darfour du Nord au Soudan. Depuis vendredi 10 mai, les équipes MSF ont reçu 454 blessés à l’hôpital Sud, dont 56 ont succombé à leurs blessures. L’hôpital…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Soudan : deux enfants tués dans un bombardement, l’hôpital pédiatrique d’El Fasher hors d’état de fonctionner à cause d’intenses combats

10 enfants étaient encore présents samedi lorsque le souffle de l'explosion a endommagé le toit de l'Unité de soins intensifs, tuant deux d'entre eux

Dans la soirée du 11 mai, une frappe aérienne menée par les Forces armées soudanaises (SAF) à 50 mètres de l'hôpital pédiatrique Babiker Nahar à El Fasher, au Nord-Darfour, a entraîné l'effondrement du toit situé au-dessus de l'unité de soins intensifs. Deux enfants, ainsi qu'un accompagnant, sont décédés. MSF appelle…

Médecins sans frontières (MSF)
  • Contenu multimédia

  • Images (1)
    • Hôpital pédiatrique d'El Fasher, Soudan. © Igor Barbero/MSF
  • Tout (1)
Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Soudan : deux enfants tués dans un bombardement, l’hôpital pédiatrique d’El Fasher hors d’état de fonctionner à cause d’intenses combats

L'hôpital pédiatrique Babiker Nahar à El Fasher, soutenu par Médecins sans frontières (MSF), était l'une des rares structures pédiatriques encore opérationnelles

Dans la soirée du 11 mai, une frappe aérienne menée par les Forces armées soudanaises (SAF) à 50 mètres de l'hôpital pédiatrique Babiker Nahar à El Fasher, au Nord-Darfour, a entraîné l'effondrement du toit situé au-dessus de l'unité de soins intensifs. Deux enfants, ainsi qu’un accompagnant, sont décédés. MSF appelle…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Guerre au Soudan : des dizaines de milliers de déplacés dans l’État de Kassala face aux difficultés d’accès aux soins

L’accès au traitement des maladies non transmissibles telles que l'hypertension et le diabète est gravement compromis, à cause du manque d'approvisionnement et des coûts élevés des médicaments

À partir de la mi-décembre 2023, près de 40 000 personnes ont fui vers l’État de Kassala au Soudan pour échapper aux combats liés à l’offensive des Forces de soutien rapide sur l’État d’Al-Jazirah et sa capitale, Wad Madani. Sur place, elles ont rejoint quelque 150 000 personnes déjà déplacées…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Zambie : Médecins sans frontières (MSF) participe à la lutte contre la plus grande épidémie de choléra jamais enregistrée dans le pays

MSF collabore avec les autorités sanitaires zambiennes pour apporter aux services de santé un soutien technique dans la prise en charge médicale, logistique et épidémiologique

À la suite de la résurgence de cas de choléra depuis mi-décembre en Zambie, Médecins Sans Frontières participe aux côtés du ministère de la Santé à la réponse d’urgence pour soutenir la prise en charge des patients et la lutte contre la propagation de l’épidémie à Lusaka et Ndola, les…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

République démocratique du Congo (RDC) : dans le Nord-Kivu, les populations et les structures de santé face à la reprise des combats

À partir du 22 janvier, environ 10 000 personnes ont fui leur domicile et se sont réfugiées au sein de l'hôpital général de référence de Mweso, dans le territoire de Masisi, à la suite de combats violents au Nord-Kivu

Les structures médicales soutenues par MSF au Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, ont reçu ces derniers jours un afflux massif de blessés de guerre. Après l'expiration du dernier cessez-le-feu, les combats liés à la résurgence du mouvement M23 ont repris et se sont intensifiés, notamment à…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

République Démocratique du Congo (RDC) : La vaccination diminue de moitié la mortalité chez les personnes infectées par Ebola

Le risque de décès s’élevait à 56 % pour les patients non vaccinés, mais chutait à 25 % chez ceux qui avaient reçu le vaccin

Une étude menée par Epicentre et d’autres organismes de recherche confirme l’importance de la vaccination contre Ebola pendant les épidémies : au-delà de la réduction du risque d’infection, la vaccination diminue la mortalité des personnes infectées. Etude observationnelle Une étude observationnelle menée par Epicentre, branche de Médecins Sans Frontières (MSF) dédiée à…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Burkina Faso : un an après l’assassinat de deux employés de Médecins Sans Frontières (MSF) à Tougan

Un an après ce drame, MSF souhaite rendre hommage aux disparus, tués dans le cadre de leur travail humanitaire, et partager le deuil de leurs proches et de l’ensemble de notre personnel affecté

Il y a un an dans le nord-ouest du Burkina Faso, des hommes armés faisaient feu sur un véhicule identifié de Médecins Sans Frontières à quelques kilomètres de la ville de Tougan. A l’intérieur : quatre employés de l’association, trois de nationalité burkinabè et une de nationalité congolaise, partis de Dedougou ce…

Source: Médecins sans frontières (MSF) |

Burkina Faso : à Tougan, ville sous blocus, une situation nutritionnelle catastrophique pour les enfants

En partenariat avec les autorités sanitaires burkinabè, MSF se prépare à renforcer la prise en charge des enfants malnutris à Tougan

Dans la région de la Boucle du Mouhoun, la situation ne cesse de se détériorer pour les habitants de Tougan, encerclés par un groupe armé djihadiste qui coupe les voies d’approvisionnement et de circulation de la ville, avec des conséquences dramatiques sur la situation nutritionnelle des enfants :  près de…