Source: Gouvernement de la République du Bénin |

Infrastructures et Transports : 156.395.188.954 FCFA pour la poursuite de la modernisation du réseau routier national, du Port et de l'Aéroport de Cotonou

Après avoir présenté les programmes budgétaires de son département ministériel aux honorables députés, le Ministre a fait le point d’exécution du Budget 2022 au 30 septembre 2022

Selon le Ministre, la vision du Gouvernement est de faire évoluer le Bénin, jadis pays de transit, vers une véritable plateforme de services logistiques et d’exportation

PORTO NOVO, Bénin, 26 novembre 2022/APO Group/ --

Le Ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé HEHOMEY, a présenté le jeudi 24 novembre 2022, devant la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale à Porto-Novo, le Budget gestion 2023 de son département ministériel. Un budget d’un montant global de 156 milliards 395 millions 188 mille 954 Francs CFA, contre 155 milliards 699 millions 451 mille Francs CFA pour 2022, soit un léger accroissement de 0, 45 %. 

Pour le Ministre Hervé HEHOMEY, ce Budget est destiné aux dépenses en fonctionnement pour un montant de 4 milliards 304 millions 684 mille 954 Francs CFA, et aux investissements pour un montant total de 152 milliards 090 millions 504 mille francs CFA. Les dépenses de fonctionnement ont connu une augmentation de 11,42%, par rapport à celles de 2022, alors que les dépenses liées aux investissements sont légèrement en hausse de 0,17 % pour la réalisation des projets d'envergure. 

Après avoir présenté les programmes budgétaires de son département ministériel aux honorables députés, le Ministre a fait le point d’exécution du Budget 2022 au 30 septembre 2022. Il a ensuite présenté l’évolution des crédits sollicités pour 2023 par rapport à l’année 2022. La présentation des grandes actions du projet de Budget exercice 2023 a été le clou de l’exposé du Ministre HEHOMEY qui a séduit les membres de la Commission. Les honorables députés n’ont pas manqué d’éloges pour reconnaître la qualité du travail réalisé par le Ministre et ses collaborateurs. 

Dans sa présentation, Hervé HEHOMEY a mis un accent particulier sur les projets au démarrage pour la modernisation et l’extension du réseau routier. Il s’agit des projets d’envergure dont la contractualisation de certains est quasiment bouclée et le démarrage des travaux proprement dits est imminent. C’est le cas du dédoublement de la route Sèmè-Porto-Novo (10 km) et la construction d'un nouveau pont en 2x2 voies ; la réhabilitation et le renforcement de la RNIE 2 - Tronçon : Parakou-Béroubouay (142 km) ; la reconstruction en 2x2 voies de la RNIE 2 - Tronçon : Missessinto (Pharmacie Saint-Georges) – Allada sur la RNIE 2 ; la reconstruction du Pont sur le fleuve Djonou (Godomey) et la réhabilitation des bretelles au bas de l’Échangeur de Godomey ; l'Aménagement et le bitumage de la route Kota-Kouandé (43,5 km) ; la réhabilitation de la route N’Dali-Nikki-Tchicandou (77 km) ; l'aménagement et bitumage de la route Nikki-Kalalé (47,531 km) ; l'aménagement et le bitumage de la route Guéné-Karimama (46,5 km) ; l'aménagement et le bitumage de la route Vakon-Avagbodji-Aguégués (13,20 km) ; la réhabilitation de la route Porto-Novo-Avrankou-Igolo (27,441 km) ; la reconstruction en 2x2 voies de la RNIE 2 - Tronçon : Bohicon – Dassa ; la Construction de l'échangeur de Vêdoko - 270 ml (BN, Japon). 

Selon le Ministre, la vision du Gouvernement est de faire évoluer le Bénin, jadis pays de transit, vers une véritable plateforme de services logistiques et d’exportation, en le dotant, entre autres, d’un système intégré d’infrastructures et de services de transport performants. Une vision qui se matérialise à grande échelle, par des travaux d’envergure. Hervé HEHOMEY en veut pour preuve les chantiers en cours de réalisation sur tout le territoire national. 

Il s’agit de : 
- l'aménagement et le bitumage de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara - 209,68 km (BN, BAD) ; 
- l'aménagement et le bitumage d’une section de la route Bétérou-Tchaourou - 66,325 km (BN, BID) ; 
- la réhabilitation et le renforcement de la RNIE 2- Tronçon : Béroubouay-Kandi-Malanville – 177,20 km (BN, BID) ; 
- l'aménagement et le bitumage de la RNIE 7-Tronçon Banikoara-Kérémou-Frontière Burkina Faso – 53,60 km (BN, BID) ; 
- la reconstruction du Boulevard de la Marina ; 
- l'aménagement et le bitumage de la rocade de Porto-Novo-section 1 : hôtel beau rivage-début cinquantenaire en 2x2 voies prenant en compte la rue des manguiers menant à l’Assemblée Nationale (9,55 km) ; 
- la réhabilitation de la route Dassa-Savalou-Djougou (260 km) et bretelles (14,80 km) ; 
- la reconstruction de la route Porto-Novo-Akpro-Missérété (12,60 km) en 2x2 voies et l'aménagement et le bitumage de la route Pobè- Adja-Ouèrè-Ouinhi (22,80 km) ; 
- l'aménagement et le bitumage de la Route des Pêches (Phase 2) : Tronçon Adounko-Porte du Non-Retour (23 km) et les aménagements connexes (Route de l'Esclave et corniche Est de Cotonou) ; 
- l'aménagement et le bitumage de la route Ouèdo-Tori (15,5 km) ; 
- l'aménagement et le bitumage des routes Misséssinto-Zinvié-Sèdjèdénou-Zè (32 km) ; RNIE 1 (Cococodji)-Hêvié-Ouèdo (9,00 km) et Ouèdo-Calavi Kpota (12 km) ; 
- l'aménagement et le bitumage des routes Agbangnizoun-Abomey (12,39 km), Abomey-Djidja (32 km) et Toffo-Lalo (38,5 km; 
- l'aménagement et le bitumage du tronçon Guessou Sud-Fo bouré- Sinendé ; 
- l'aménagement et le bitumage de la route Akpro Missérété – Pobè – Obèlè – Frontière du Nigéria (66,40 km) ; 
- l'aménagement et le bitumage de la route Zian-Ifangni-Igolo (13 km) ; 
- réhabilitation et le renforcement de la RNIE 2 - Tronçon Dassa-Parakou ; 
- l'aménagement et le bitumage de la route Wadon-Adjarra-Médédjonou-Porto/Novo et ses bretelles (18,5 km). 

Hervé HEHOMEY a également présenté aux honorables députés le Programme Transport Maritime et Fluvio-lagunaire, qui vise l’amélioration des performances du Port de Cotonou et la qualité des services rendus aux usagers du sous-secteur maritime et portuaire, et à développer des infrastructures fluvio-lagunaires. 

Pour 2023, le Gouvernement envisage de poursuivre la promotion du transport aérien pour soutenir la croissance du Bénin, à travers le développement des infrastructures de transport aérien ; le renforcement de la sécurité et de la sûreté aérienne au niveau de l’Aéroport International de Cotonou.

Distribué par APO Group pour Gouvernement de la République du Bénin.