APO - Africa Newsroom

Source: Food and Agriculture Organization (FAO) |

Démarrage de deux Projets d’Assistance Technique au Maroc

« Assistance d’urgence pour l’éradication de la cochenille du cactus au Maroc » et « Appui à la promotion de la culture du Quinoa au Maroc »

MAPUTO, Mozambique, 15 juin 2017/APO/ --

Deux journées, les 14 et 15 juin 2017 ont constitué le démarrage de deux nouveaux projets déterminants pour la protection du Cactus et la préservation de la sécurité alimentaire. Le Cactus est une culture économiquement importante pour le Maroc, particulièrement, depuis la modernisation de l'agriculture marocaine à travers la stratégie Plan Maroc Vert (PMV) qui encourage la plantation de cactus comme culture alternative dans les régions moins favorables.  La promotion de la production de Quinoa, dont la durabilité des systèmes de culture est d'une importance capitale, représente pour nombreux agriculteurs vulnérables et aux revenus modestes, dans les régions arides et semi-arides Marocaines, une garantie à la sécurité alimentaire.

Lutter et stopper la propagation de la Cochenille du Cactus sur le territoire national

La menace de la cochenille Dactylopius opuntiae (CDO) qui ravage les cactus au Maroc est récente. L'origine de l'infestation est difficile à établir, mais c'est probablement d'Espagne où l’insecte a été signalé à Murcia en 2006 et à Almeria en 2013. Ce nouveau projet s’inscrit en appui au Plan Maroc Vert du Gouvernement du Royaume du Maroc et permettra d’aider l’Office national de la sécurité sanitaires des produits alimentaires (ONSSA) à contrôler, lutter et arrêter la propagation de la cochenille du cactus sur le territoire national et prévenir son expansion aux autres pays du Maghreb. Sa mise en œuvre permettra d’éviter des dommages économiques et écologiques importants. En effet, l’expansion géographique du cactus coïncide avec les zones marginales où l’activité principale est l’élevage. Le cactus représente le tiers de la ration du cheptel dans ces zones déjà en manque de ressources fourragères et le nombre d’agriculteurs/éleveurs dépendant directement ou indirectement de la culture du cactus est considérable. L’objectif principal de ce Projet d’Assistance Technique est de circonscrire le ravageur dans les zones infestées, avec application des mesures phytosanitaires de lutte dans l’objectif de son éradication. Diverses actions de renforcement des capacités des acteurs concernés dans la détection, la surveillance et le contrôle et l'éradication de la cochenille (Dactylopius opuntiae) au Maroc seront réalisées pour un budget total de 417 000 USD.

Renforcer les capacités nationales en matière de production, de traitement et de stockage du Quinoa

Le quinoa est une des cultures vivrières les plus nutritives. Les protéines de ses grains sont de qualité exceptionnelle en plus de sa haute capacité d'adaptation. Depuis son introduction au Maroc, les agriculteurs qui ont pratiqué la culture de Quinoa n'ont pas été encouragés à la maintenir à cause de l’instabilité du rendement d'année en année. Par ailleurs, la disponibilité limitée de la semence de Quinoa constitue depuis 3 à 4 dernières années, représente une réelle contrainte à l’extension de sa culture. De nombreux agriculteurs souhaitent cultiver quelques dizaines d’hectares, sinon plus, et se trouvent confrontés au problème de disponibilité de la semence.

Ce nouveau projet vise à renforcer la chaîne de valeur d’une nouvelle culture, le Quinoa (Chenopodium quinoa Wild.), à travers une approche scientifique et participative d’une nouvelle filière impliquant différents acteurs. Au cours de la dernière décennie, la culture de Quinoa a reçu une attention particulière au niveau mondial comme une culture agroindustrielle polyvalente capable de valoriser les sols marginaux et dans les zones aux conditions climatiques extrêmes. L’aspect novateur de ce projet consistera en l’implication d’équipe d'experts dans les techniques de production et de promotion de la chaine de valeurs. La compréhension des conditions de production, en matière de pratiques agronomiques, de la mécanisation à l’installation, de l’entretien et de la récolte, des besoins en eau, de la gestion de la fertilisation, du traitement et du stockage de la production de cette nouvelle culture est primordiale dans la formation et l’encadrement des agents techniques et des agriculteurs dans le développement d’un système de production durable. Aussi ce projet travaillera sur des variétés de cultures du Quinoa aux rendements, qualité et valeur élevés qui feront l’objet de prospection, d’essai de démonstration de terrain et seront identifiés par rapport à leur meilleure adaptabilité et caractère approprié pour leur introduction et multiplication.

Les capacités du personnel technique seront renforcées en matière d'amélioration de la chaîne de valeur afin d’assurer la qualité. Les agriculteurs et les agents de terrain bénéficieront  à travers la mise en œuvre des composantes de ce projet de techniques de vulgarisation adaptées pour la production et la dissémination d’informations pertinentes. La formation d’une masse critique d’agents de terrain et personnel d'extension dans les techniques agronomiques spécialisées dans la production de semences et de post-récolte sera entreprise en parallèle.

Distribué par APO pour Food and Agriculture Organization (FAO).